Menu Vinyle Musique TV

Clip vidéo / audio de Fabiola - My Bird (2019)

Article : Chronique, Critique du Clip Vidéo / audio de Fabiola - My Bird

Clip vidéo / audio de Fabiola - My Bird
Crédits photo : Capture YouTube de Fabiola

Musique : Le groupe Fabiola dévoile un nouveau titre, 'My Bird' à découvrir dés aujourd'hui sur Vinyle Musique TV. Ce nouveau morceau de Fabiola nous séduit de par sa qualité musicale ainsi que par ce style singulier si caractéristique du groupe. Nous sommes vraiment impatient de vous le faire découvrir. C'est pourquoi nous décidons, dés à présent, de partager avec vous ce nouveau titre de Fabiola en le faisant entrer en programmation dans l'une de nos playlists en rotation 24h/24. Il se peut très bien que 'My Bird' devienne l'un des titres phares, voir l'un des tubes de l'année 2019 et vous aurez ainsi eu le privilège de le découvrir en avant première sur notre site musical Vinyle Musique TV.

Si vous êtes fan de Fabiola et que ce nouveau titre, 'My Bird', vous donne le frisson, nous vous invitons vivement à voter pour lui afin de lui permettre de se rapprocher de la première place de notre classement des meilleurs vidéos musicales de la semaine, classement établis d'après le vote des internautes ainsi qu'en fonction du nombre d'affichages du clip vidéo dans la semaine. Un nouveau classement est établis chaque dimanche. Vous avez, dés à présent, la possibilité de donner votre avis sur ce clip vidéo de Fabiola - My Bird en laissant un commentaire, en déposant une chronique ou toute autre information qui pourrait enrichir cette article et permettre ainsi au plus grand nombre de mieux appréhender l'univers musical de Fabiola. N'hésitez pas à partager cette vidéo avec vos amis, car Fabiola mérite à coup sûr que l'on parle de lui et d'avoir le maximum de visibilité. Merci pour Fabiola, merci de votre visite, bonne écoute et, nous l'espérons, à très bientôt pour de nouvelles découvertes musicales sur Vinyle Musique TV.

Communiqué de presse : Fabiola, on croise sa route depuis 15 ans, depuis ce “Subtitles” sorti sous le nom d’Austin Lace. Cinq potos qui ont grandi avec Blur et Built to Spill, et qui pendant dix ans vont signer les plus belles heures de l’indie pop made in Nivelles en Belgique. On en voit qui rigolent et c’est nul : réécoutez “Easy to Cook” (2006), vous verrez. Vous entendrez : des mélodies fringantes, du gimmick relax et cette espèce d’insouciance, de douceur même, qui fait qu’on y revient. C’est un classique. La suite est en zig-zag. Le groupe se sépare, suite à cette insouciance, sans doute (la pop c’est cool un temps, mais ça paie pas des masses). Sauf que Fab Detry, lui, n’a pas envie de lâcher l’affaire. “C’est là que je tombe sur Aurélien (Auchain), des Moutain Bike”. Bon groupe, ça. Nos Black Lips à nous. Fabrice lui demande de l’aide. Un avis extérieur. Des conseils de confrère. Sur ses démos qui traînaient depuis trois ans dans l’arrière de son crâne. “On a tout jeté et tout refait”. Il était temps : le mélodiste hors pair d’Austin Lace commençait vraiment à nous manquer. Cette fois, plus question donc de niaiser. Fabrice tient haut la barre : reste à trouver l’alchimie. Chose faite avec Aurélie (Muller, une vieille copine mais surtout une daronne de la scène indie pop bruxelloise : soy un caballo, V.O., Blondie Brownie et on en passe), Lucie (Rezsöhazy, une vraie fan d’Austin Lace passée pro aux claviers) et Antoine (Pasqualini, un Brestois exilé en Belgique, ex-Arch Woodman et fantômas de l’électro darkos avec Monolithe Noir). Deux filles, deux garçons, un nouveau groupe, une nouvelle couronne : Fabiola est là, et bien là. Pour les plus Français d’entre vous, Fabiola est aussi le nom d’une reine belge aux colorations manquées. Le disque est mis en boîte, il sort sur le micro-label bruxellois deer.dear.records (le bébé de Kevin Guillaume de ENDZ). Et pour la première fois, sans se mettre la pression, commerciale et/ou critique. « On le sort parce qu’on l’aime. Par passion ». De toute façon Fabrice le sait : le hors-champ, c’est plus intéressant. Et il a passé l’âge de douter de sa personne, de son talent, de sa réussite. Et c’est une réussite. Faire un disque et l’aimer. Et le partager. « Le plus important c’est d’être bien entouré, et que chaque geste artistique qu’on pose ait du sens…». Exactement. « Je fais ce que je veux », et la Terre tourne, les modes passent comme le temps, alors autant aller de l’avant, « droit au but », sans s’infliger sans cesse des coups de rétroviseur, de miroir ou de spleen. Le disque parle donc de ça, entre autres. De cette volonté de lâcher prise et d’enfin accepter ses limites, la douceur de sa voix, mais en la doublant de textes à double tranchant et d’arrangements goguenards ou menaçants. Tout est là et c’est comme ça. On peut parler aussi des mélodies, brillantes et addictives comme toujours, du songwriting en règle générale, de Wayne Coyne, Ariel Pink et Trevor Horn sur un bateau, de « fête boiteuse comme le Hot Chip de ‘Over and Over’ » (ou le « Dress Sexy at my Funeral » de Smog), de Vladimir Cosma (l’instru « The Fox of Scotland ») et de la transe façon Sunns, de « Revolver » sur la tempe et de ce track en bout de course, « Bottom of the Well » (magique), qui marque la fin du disque mais l’avènement de Fabiola… Et ce n’est qu’un début.

Article sur Fabiola et clip vidéo / audio de Fabiola publiés le
Biographie de Fabiola et Playlist 100% Fabiola

Discussion sur Fabiola - My Bird

 

Réclamations sur la diffusion de ce clip vidéo / audio de Fabiola

Cette vidéo de Fabiola : My Bird, est hébergée à l'adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=jWDCND-uu_o et diffusée sur notre site musical Vinyle Musique TV via l'API mise à disposition par le site youtube.com. Pour toutes questions relatives aux ayants droit, merci de contacter directement le diffuseur de cette vidéo, via le site de streaming vidéo youtube.com. Vous pouvez empecher la diffusion de cette vidéo en supprimant le lien embed sur le site youtube.