INSTITUT dévoile le titre 'Je suis dans la data' (2021 en musique)

INSTITUT dévoile le titre 'Je suis dans la data' (2021 en musique)

Le groupe pop français / francophone INSTITUT dévoile le titre 'Je suis dans la data'. Celui-ci entre, dés aujourd’hui, en programmation dans la sélection musicale Vinyle Musique TV, notre playlist éclectique et sélective vingt quatre heures sur vingt quatre, sept jours sur sept. Le groupe pop français / francophone INSTITUT possède un style singulier, une qualité musicale remarquable qui nous a séduit dés la première écoute et que nous apprécions tout particulièrement. C'est pourquoi il nous apparaît indispensable de lui donner de la visibilité via le clip vidéo de cet excellent titre qu’est 'Je suis dans la data'. Celui-ci devrait entrer dans la liste des titres les plus remarquables de l’année 2021. Nous ne ferons pas plus de longs discours, nous n'avons sans doute pas le talent pour cela. Nous laisserons cet exercice à nos confrères spécialistes de la critique pop, notre motivation étant simplement de perpétuer la grande tradition des passeurs de disques, de défendre ces artistes et groupes qui font la musique d'aujourd'hui et qui sont souvent absents des grandes plateformes médiatiques traditionnelles. L’essentiel est donc, ici, tout simplement, de vous laisser découvrir la musique du groupe pop français / francophone INSTITUT et de soutenir un groupe pop qui le mérite amplement. N'hésitez pas à découvrir notre selection de titres du groupe pop français / francophone INSTITUT disponible après cette vidéo, ou bien, si le coeur vous en dit, à vous laisser aller à la découverte musicale via notre playlist 'Label France, la Sélection Musicale Vinyle Musique TV 100% Variété française' qui suivra la lecture en cours. N'oubliez pas de soutenir le groupe pop français / francophone INSTITUT en achetant le titre 'Je suis dans la data' sur une plateforme de télechargement légal ou bien, encore mieux, pour les collectionneurs, en achetant le titre au format physique, en disque vinyle ou en CD. Si vous en avez la possibilité, pensez à réserver votre place de concert pour voir INSTITUT sur scène, car rien ne vaut, bien évidemment, l'ambiance du live, des lumières plein les yeux et un son incroyable qui vous fera vibrer au plus profond de vous. N'hésitez pas partager cet article et cette vidéo de INSTITUT, 'Je suis dans la data', auprès du plus grand nombre. Si ce titre du groupe pop français / francophone INSTITUT vous plait, nous vous invitons vivement à voter pour lui afin de lui permettre de se rapprocher de la première place de notre classement des vidéos musicales les plus populaires, classement établis d'après le vote des internautes. Vous avez, dés à présent, la possibilité de donner votre avis sur ce titre de INSTITUT - Je suis dans la data en laissant un commentaire, en déposant une chronique ou toute autre information qui pourrait enrichir cette article et permettre ainsi au plus grand nombre de mieux appréhender l'univers musical de INSTITUT. Enfin, si vous êtes fan, pourquoi ne pas vous investir avec passion, pourquoi ne pas prendre la plume, et écrire avec vos tripes un article que vous pourriez partager auprès de vos amis sur les réseaux sociaux tout en l'illustrant à l'aide de notre page dédiée à INSTITUT. Merci par avance pour lui, bonne écoute et à bientôt pour de nouvelles découvertes musicales pop ...

Critique du titre de INSTITUT, "Je suis dans la data", publié le

« Je suis dans la data », nouvel extrait de "L’effet waouh des zones côtières", troisième album d’Institut à paraître le 5 mars, ou la collision amoureuse entre un cinéphile et une data analyst. Tableau de bord de cette relation, la chanson livre un regard amusé et ambigu sur l’évolution d'un rapport humain. Le clip bucolique, réalisé par le photographe Philippe Lebruman, entrecroise corps et oeillades d’un ménage à trois dans le respect soutenu de la distanciation sociale. Tout laisse à penser qu’Institut est issu de la rencontre de deux entités masculines nées sous le septennat giscardien, à une époque où fumer et boire dans une Austin Mini ou un Airbus A300 était la norme. Arnaud Dumatin et Emmanuel Mario (également fondateur d’Astrobal, collaborateur de Laëtitia Sadier, Arnaud Fleurent-Didier, Superbravo…) ont conservé des seventies le goût pour les hot pants en daim et les cardigans en laine vierge. Les chansons d’Institut trouvent leur source dans l’ambiance décomplexée des années 2010, ère de la libération absolue de l’individu, matière première de leurs plaidoyers pour une société ancrée dans les réalités économiques et les amours réinventées, enfin parée aux plaisirs distanciels, aux villes nouvelles, à la livraison à domicile, aux méthodes de travail modernes et à la technologie de surveillance avancée. Avec ce troisième album, L’effet waouh des zones côtières, Institut dévoile à nouveau une sensibilité à fleur de peau, s’enfonçant davantage dans un premier degré gênant, dans une sincérité toute enfantine. Une vision émerveillée de leurs contemporains imprègne chacun des 11 titres, avec toujours une envie du contact physique, une soif de l’autre, d’échanges de fluides, de sueur perlant du front et des aisselles. Cette collection de chansons au beat enflammé, enregistrée sur du matériel haut de gamme permettant la souplesse du mixage créatif, ravira les amateurs de hifi les plus exigeants : plug-in adaptés aux compositions (Universal Audio Analog Classics Pro Bundle, Fabfilter Total Bundle VST et VST3 Audiosuite, etc...) mais aussi des instruments externes type OTO Bam, Bim et Boum, donnent à l’album une teinte délibérément afro beat, sans jamais verser dans la caricature, avec en contrepoint une légère tonalité Calypso, quelques relents new wave voire carrément dark, le tout dans un refus du consensus et des chapelles. La chanteuse indie pop folk Nina Savary, qui avait rejoint le groupe pour l’enregistrement de Spécialiste mondial du retour d’affection, deuxième album d’Institut, est omniprésente sur L’effet waouh des zones côtières, toujours impressionnante de justesse dans ses interprétations, entre puissance avérée et émotion contenue. Une étude analytique dévoile toutefois que l’ère SARS-CoV-2 a affecté la tonalité de l’album cité en référence, initialement océanique. La pochette est – encore une fois - le fruit d’une collaboration entre le photographe Elie Jorand, la graphiste Alice Bosc et le portraitiste Philippe Lebruman, trois collaborateurs du premier cercle.

Communiqué de presse à propos de INSTITUT publié le

Vidéo de INSTITUT - Je suis dans la data (2021)

Playlist à suivre : Label France, la Sélection Musicale Vinyle Musique TV 100% Variété française

Pour aller plus loin - Autres vidéos de INSTITUT