Menu Vinyle Musique TV
 

Jean-Louis Murat - Si je m attendais (2020 en musique)

Jean-Louis Murat - Si je m attendais (2020 en musique)
Crédits photo : Capture YouTube de Jean-Louis Murat

Plus les années passent, plus Jean-Louis Murat accélère son rythme discographique. Relativement économe de ses efforts au début de sa carrière (seulement trois albums dans la décennie 1980, quatre pour la suivante), l’Auvergnat a considérablement augmenté sa vitesse de publication au tournant des années 1990/2000, avec six disques parus par décennie (sans compter les projets parallèles, littéraires, ni les enregistrements publics). Car il « écrit des chansons comme on purgerait des vipères ». Au sortir d’une année 2019 passée en studio et sur les routes de France, Murat a notamment réédité deux authentiques chefs-d’œuvre. D’abord, son troisième album Cheyenne Autumn (1989), disque majeur et inusable qui a durablement marqué la chanson française et influencé nombre d’artistes hexagonaux à travers des ballades spleenétiques faisant le grand pont entre Leonard Cohen et Léo Ferré, Robert Wyatt et The Pale Fountains. Autre réédition anniversaire, Mustango (1999), le septième album de Murat et le premier disque américain de sa carrière, enregistré entre New York et Tucson, aux côtés de Calexico, d’Elysian Fields et du guitariste inventif Marc Ribot. Avec le transatlantique Mustango, l’homme privilégie l’immédiateté mélodique et retrouve son instrument de prédilection, la guitare, qu’il avait délaissée le temps de l’immense Dolorès (1996), œuvre de rupture sentimentale et artistique principalement composée au clavier. Dans les années 2000, donc, Murat tient une cadence infernale, alternant albums studio (dont le classique Le Moujik et sa femme en 2002, le triple Lilith l’année suivante et l’atmosphérique Taormina en 2006), collaborations multiples (Isabelle Huppert avec Madame Deshoulières en 2001, Jennifer Charles et Fred Jimenez pour A Bird On A Poire en 2004) et adaptations musicales (Jean de Béranger, Baudelaire et Ferré). Dix ans après Mustango, l’Auvergnat repart outre-Atlantique pour enregistrer à Nashville, le temple de la country. Le Cours ordinaire des choses (2009) résume bien cette décennie pour son insatiable auteur-compositeur-interprète. “Chanter est ma façon d’errer”, comme il le dit lui-même. S’ouvre alors une nouvelle décennie avec Grand lièvre (2011), avant que Murat ne tourne définitivement le dos aux majors et rejoigne le label indépendant [PIAS]. Cet artisan de la chanson française enchaîne les disques en solo (Toboggan, 2013) ou en groupe (le mirifique Babel en 2014 avec The Delano Orchestra, l’endeuillé Morituri en 2016). En 2017, Jean-Louis Murat échafaude une fusée à trois étages, dont le premier volet volontiers électronique et expérimental, Travaux sur la N89, surprend son monde, avant que le superbe Il Francese (2018), marqué par le deuil (la mort de son batteur historique Christophe Pie) et les aspirations napolitaines, ne vienne couronner des années 2010 décidément prolifiques pour son auteur. Et comme le chanteur sexagénaire n’en fait qu’à sa tête depuis le mythique 45 tours Suicidez-vous le peuple est mort (1981), il revient en mars 2020 avec un vingtième album, qui n’est pas la fin espérée du triptyque. Comme son titre l’indique, Baby Love est l’œuvre magistrale d’un homme amoureux – comme le miroir inversé de Dolorès un quart de siècle après. C’est un disque qui groove. “J’en avais marre de réfléchir aux chansons, je voulais d’abord m’amuser et me mettre hors contrôle”, explique l’intéressé. “Cet album concentre toute la musique que j’aime, en particulier celle qui me donne envie de danser, comme le disco. Car je suis un danseur invétéré.” En plein chamboulement personnel et écoutant en boucle le groupe Earth, Wind & Fire, Murat a composé et écrit ces onze chansons ramassées en quarante minutes, jouant tous les instruments avec son vieux complice Denis Clavaizolle. “Dans le studio de Denis, mon mot d’ordre était de lui dire que nous étions en 1985, comme des débutants en quête d’un premier contrat discographique. Nous avons recherché la simplicité, avec des chansons au format 3’30.” Tombé sous le charme d’une guitare Pistachio, Jean-Louis Bergheaud s’en donne à cœur joie et s’éclate comme rarement. “C’est la nouvelle guitare de ma vie”, s’enthousiasme-t-il. “En studio, je pensais d’ailleurs à la musique plutôt qu’aux paroles. J’ai presque découvert les textes au moment du mixage de l’album, un peu comme si leur sens m’avait échappé. Je constate que c’est de la chair à psychanalyse. Comme toujours dans mes disques, il est question d’amour finissant et d’amour débutant. J’ai souvent écrit dans cet état de suspension.” Baby Love balance ainsi entre amour nouveau (La Princesse of the Cool, Le Reason Why, Si je m’attendais) et désamour (le single Troie, Réparer la maison, Ça s’est fait). Derrière sa pochette typographique d’un rose disco, se cache le vingtième album studio de Jean-Louis Murat – déjà l’un des grands disques de 2020. (Communiqué de presse publiés le )

Jean-Louis Murat présente le titre de 'Si je m attendais'. Ce morceau de Jean-Louis Murat nous séduit de par sa qualité musicale ainsi que par ce style singulier si caractéristique. Nous sommes vraiment impatient de vous le faire découvrir. C'est pourquoi nous décidons, dés à présent, de partager avec vous ce nouveau titre de Jean-Louis Murat en le faisant entrer en programmation dans l'une de nos playlists en rotation 24h/24 sur VInyle Musique TV. 'Si je m attendais' est l'un des titres phares de l'année 2020.

Si vous êtes fan de Jean-Louis Murat et que ce single, 'Si je m attendais', vous donne le frisson, nous vous invitons à donner votre avis en laissant un commentaire, en déposant une chronique ou toute autre information qui pourrait enrichir cette article et permettre ainsi au plus grand nombre de mieux appréhender l'univers musical de Jean-Louis Murat. N'hésitez pas à partager cette vidéo avec vos amis, car Jean-Louis Murat mérite à coup sûr que l'on parle de sa musique et d'avoir le maximum de visibilité. Merci pour Jean-Louis Murat, merci de votre visite, bonne écoute et, nous l'espérons, à très bientôt pour de nouvelles découvertes musicales sur Vinyle Musique TV.

Pour aller plus loin Biographie, playlist 100% Jean-Louis Murat

Article critique et clip vidéo / audio de Jean-Louis Murat publiés le
 

Le Clip de Jean-Louis Murat - Si je m attendais (2020)

Vous devez être membre pour voter pour Jean-Louis Murat

S'inscrire à l'espace membre

Jean-Louis Murat - Si je m attendais (2020)

Discussion sur Jean-Louis Murat - Si je m attendais

Vous devez être membre pour déposer un commentaire sur Jean-Louis Murat

S'inscrire à l'espace membre

Commentaire
     

    Réclamations sur la diffusion de ce clip vidéo / audio de Jean-Louis Murat

    Cette vidéo de Jean-Louis Murat : Si je m attendais, est hébergée à l'adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=_-TLYUndcmU et diffusée sur notre site musical Vinyle Musique TV via l'API mise à disposition par le site youtube.com. Pour toutes questions relatives aux ayants droit, merci de contacter directement le diffuseur de cette vidéo, via le site de streaming vidéo youtube.com. Vous pouvez empecher la diffusion de cette vidéo en supprimant le lien embed sur le site youtube.