Menu Musique
Single Collection - On Air Now : Low Roar - Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir)
 

Low Roar - Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir) (2017)

Schedule / Grille des Emissions

Chart / Classement

24/7 Music Non Stop - Découvrez la Playlist VinyleMusique.fr

A propos de Low Roar - Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir)

Musique : Low Roar présente le clip vidéo de 'Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir)'. Ce morceau de Low Roar nous séduit de par sa qualité musicale ainsi que par ce style singulier si caractéristique. Nous sommes impatient de vous le faire découvrir. C'est pourquoi nous décidons, dés aujourd'hui, de partager avec vous ce nouveau titre de Low Roar en le faisant entrer en programmation dans l'une de nos playlists. 'Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir)' est l'un des titres phares de l'année 2017. Si vous êtes fan de Low Roar et que ce single, 'Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir)', vous donne le frisson, nous vous invitons à donner votre avis en laissant un commentaire, en déposant une chronique ou toute autre information qui pourrait enrichir cette article et permettre ainsi au plus grand nombre de mieux appréhender l'univers musical de Low Roar. N'hésitez pas à partager cette vidéo avec vos amis, car Low Roar mérite à coup sûr que l'on parle de sa musique et le maximum de visibilité. Merci de votre visite, bonne écoute et, nous l'espérons, à bientôt.

Communiqué de presse : L’art explose après une période d’isolement. Low Roar, la vision musicale de Ryan Karazija, transforme ces moments de solitude en paysages sonores aériens et ambiant, matérialisés sous la forme de mélodies incontournables. Ryan Karazija est originaire de la baie de San Francisco, sa mère a des origines mexicaines et son père est lithuanien. Ryan passe son adolescence à jouer dans des groupes dans le Nord de la Californie, puis décide d’aller vivre en Islande en 2010. La même année, il enregistre le premier album éponyme de Low Roar dans la cuisine de son appartement de Reykjavik. Il crée lentement mais sûrement le buzz et enregistre son album suivant, 0, acclamé par la critique, dans un garage aménagé en 2014. Ensuite, il rejoint la scène des festivals Eurosonic, Airwaves France, The Great Escape, ATP, Lowlands, et Iceland Airwaves pour ne citer qu’eux. Hideo Kojima, célèbre créateur japonais de jeux vidéo (Metal Gear), entend l’album 0 de Low Roar dans un magasin de disques à Reykjavik. Ebloui par la musique, la légende du jeu vidéo demande à rencontrer Ryan à Los Angeles, sachant que deux titres de Low Roar, « I’ll Keep Coming » et « Easy Way Out », ont été utilisés en 2016 sur les deux bandes-annonces extrêmement attendues du jeu vidéo de Kojima, Death Stranding, avec Norman Reedus, Mads Mikkelsen, et le réalisateur Guillermo del Toro. L’année 2016, Ryan Karazija la passe presque entièrement seul – il voyage partout, de l’Islande à la Suède, de la Pologne à la baie de San Francisco, au Mexique, pour finalement s’installer à Varsovie. Durant toute cette période, il assemble méticuleusement ce qui va devenir son troisième album, Once in a Long, Long While (Nevado Music). « J’étais seul pendant presque toute la durée du processus. C’était agréable de voyager dans tous ces endroits. Beaucoup de choses formidables se sont passées, ainsi que beaucoup de mauvaises choses. J’ai vécu de très beaux moments comme la naissance de mon neveu, et il y a eu des moments difficiles, dans mon couple par exemple. Ca m’a aidé de les extérioriser. Je pense que je n’aurais pas fait le même disque si je n’avais été que dans un seul endroit. » Durant ses nombreux voyages, Ryan entre en studio à Londres pour une semaine en avril 2016, aux côtés de son collaborateur de longue date Mike Lindsay (Tunng). L’enregistrement est finalisé au Pays de Galles à la fin août, avec une dernière session de trois jours dans le studio du producteur Andrew Scheps (Red Hot Chili Peppers, Adele, Hozier). « C’était la première fois que Mike, Andrew et moi on travaillait et enregistrait ensemble dans la même pièce. Quand le disque a été fini, on a éteint les lumières, on a installé et allumé des décorations de Noël, écouté, et bu un bourbon. C’était un moment émouvant. » Ecrit au Mexique, « Bones » commence avec un piano délicat où Ryan chante : “I’m exactly where I want to be, but I’m a long way from home” (« Je suis exactement où je veux être, mais je suis bien loin de chez moi »). La chanteuse islandaise Jófríður Ákadóttir ajoute à ce titre une harmonie céleste et obsédante. « J’étais en Suède jusqu’au 1er mars [2016] et je me suis retrouvé à Varsovie, en Pologne, où j’ai achevé ma boucle. Une relation récente venait de se terminer. C’est cette histoire que raconte “Bones” : On est dans une relation, on ne veut pas qu’elle se termine – mais l’autre le veut. C’est comme ça. » Sa voix nous transperce instantanément sur le titre « Without You », brillant sur un doux ronron cinématique. « C’était l’hiver en Islande. J’avais ces très grandes fenêtres, je regardais dehors, et j’ai vu quelqu’un debout, seul au milieu de la rue. C’est comme ça que la chanson a commencé. » Le rythme et les notes décalées du tambourin de « Give Me an Answer » se joignent à la performance communicative de Ryan. « Les paroles sont un peu prétentieuses et impertinentes, mais pas exagérées. C’est l’une des chansons les plus directes, pressant l’interlocuteur pour qu’il réponde. » Once in a Long, Long While révèle Low Roar dans le côté le plus brut de Ryan. « J’avais juste besoin de faire sortir ces chansons. Je décrivais ma vie au fur et à mesure. »

Discussion sur Low Roar - Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir)

Plus de vidéos sur Low Roar

Low Roar : Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir) (2017),

Réclamations

Cette vidéo de Low Roar : Bones (feat. Jófríõur Ákadóttir), est hébergée à l'adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=hprK_bVg2ro et diffusée sur VinyleMusique.fr via l'API mise à disposition par le site youtube.com. Pour toutes questions relatives aux ayants droit, merci de contacter directement le diffuseur de cette vidéo, via le site de streaming vidéo youtube.com. Vous pouvez empecher la diffusion de cette vidéo en supprimant le lien embed sur le site youtube.